Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 22:33

        Avec une dette publique officielle de près de 1.700 milliards d'euros, un déficit budgétaire de l'ordre de 100 milliards, un déficit extérieur d'environ 75 milliards et un taux de croissance très faible, un pays comme la France ne mérite pas sa notation AAA.


      Outre les montants abyssaux de la dette publique et du déficit budgétaire, le déficit extérieur croissant et les révisions en baisse du taux de croissance (autour de 1 %) illustrent de façon encore plus inquiétante la sous-compétitivité de l'économie française. Et, par conséquent, son incapacité à sortir d'une spirale d'endettement d'autant que le taux des prélèvements obligatoires ainsi que le taux de dépenses publiques par rapport au PIB sont parmi les plus élevés du monde. Ce qui limite fortement les marges d'impositions supplémentaires de grande ampleur pour apurer le déficit et contenir l'endettement.

 

        En effet, 1 % de croissance sur un PIB de 2.000 milliards d'euros, cela génère 20 milliards sur lesquels le secteur public prélève un peu moins de 9 milliards (43 % de taux de prélèvements obligatoires). Si l'on rajoute une inflation de 2 % (qui est une sorte d'imposition cachée...), le prélèvement global supplémentaire est dans le meilleur des cas de 27 milliards, bien loin des 95 milliards de déficit budgétaire prévus actuellement....qui augmenteront d'autant en une année la dette globale à rembourser !

 

           Dans ces conditions, le passage de la note triple A à la faillite (qualifiée pudiquement défaut de paiement...) peut être plus rapide que prévu, notamment quand les taux d'intérêt demandés par les marchés pour refinancer la dette française se rapprocheront des taux exigés actuellement pour des pays comme l'Italie et l'Espagne...

 

            Pour sortir de cette situation pour le moins malsaine, il faut non seulement réduire drastiquement les dépenses publiques mais aussi changer radicalement la fiscalité pour relancer fortement la croissance comme il est indiqué dans l'article REMBOURSER LA DETTE SANS APPAUVRIR LES CITOYENS

 


 


        

Partager cet article

Repost 0
Published by rembourser-la-dette-publique-sans-appauvrir-les-ci
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de rembourser-la-dette-publique-sans-appauvrir-les-ci
  • : Un principe fiscal fondamentalement juste et efficace pour assurer une croissance forte et durable sans les "dopages" budgétaire et monétaire habituels qui ont d'ailleurs atteint leurs limites. Une solution fiscale peu coûteuse pour les citoyens et efficace pour rembourser les dettes colossales accumulées depuis des décennies par les dirigeants de certains Etats occidentaux
  • Contact

Recherche

Liens